Edito|SVP, pas de paranoïa !

Edito|SVP, pas de paranoïa !

 

Définitivement, la peur et la confiance ébranlée ont tout pour faire un mauvais cocktail ! Et aujourd’hui, face au Covid-19, la panique, voire la paranoïa, s’installe…

Pourtant, il s’agit aujourd’hui de ne pas se tromper d’ennemi en se tirant dans les pattes. Mais plutôt d’unir nos forces contre l’ennemi commun qu’est le Covid-19. Il s’agit de pratiquer une politique de repli, dans le sens d’éviter toute sortie inutile, ce, pour mieux affronter ce virus qui tient notre vie en suspens.
De respecter scrupuleusement les consignes d’hygiène de base.
D’accepter les contraintes qu’impose cette pandémie, au nom du bien
de l’ensemble de la population et, demain peut-être, le confinement, l’arrêt économique…

Pour nous en sortir, il faudra mobiliser nos forces, nos ressources, apporter notre contribution, taire nos rancœurs et cette petite voix qui nous pousse à l’individualisme, refuser la tentation de s’ériger en distributeur de torts…

Voilà ce que le Covid-19 exige de nous : une concentration à toute épreuve sur la manière d’en faire un moindre mal. Axer le focus sur la sauvegarde de la vie du plus grand nombre. Se protéger et, tout aussi important, protéger les autres.

L’Ecclésiaste nous le dit : « Il y a un moment pout tout et un temps pour toute activité sous le ciel… » Taisons donc nos rancœurs, nos critiques stériles, nos méfiances spontanées… Car le temps est à l’action, à la solidarité, à la discipline personnelle et collective, au coude-à-coude…

Viendra plus tard l’heure de montrer du doigt… quand la vie aura repris son cours normal. Montrer du doigt pour que nos protocoles s’améliorent et que nous soyons mieux armés pour faire face à un autre virus mortel.

 

Danièle Babooram

Rédactrice en chef de La Vie Catholique

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0