Mariages/ funérailles :  Les dispositions prises par le diocèse

Mariages/ funérailles : Les dispositions prises par le diocèse

Le pays étant en confinement national pour deux semaines, le diocèse
de Port-Louis a renforcé deux mesures. Dès maintenant, et pour les deux semaines à venir, il n’y aura pas de mariage ou de funérailles à l’église.
En attendant la fin de l’épidémie, voici les propositions en vigueur.

Pour les paroisses qui ont un cimetière sous leur responsabilité, « un service essentiel sera assuré par les employés du cimetière » et « seules vingt personnes parmi les proches du défunt seront admises dans le cimetière ».

Pour permettre aux familles de prier, les prêtres des paroisses sont invités
à leur transmettre les prières du rituel qui peuvent être dites, au nom de l’Église, à la demeure du défunt et au cimetière

« Le cardinal a aussi communiqué aux prêtres la proposition d’un temps de prière qui peut être animé par la famille autour d’un des leurs, malade ou en danger de mort », précise le communiqué.

Enfin, à la demande du cardinal, les prêtres sont invités à tenir un registre
des fidèles décédés et dont on n’aura pu célébrer les funérailles.
Des messes seront organisées à leur intention, après l’épidémie.

Pour ceux qui ont des proches malades ou en danger de mort, le cardinal a aussi communiqué aux prêtres la proposition d’un temps de prière qui peut être animé par la famille. Merci de contacter votre curé.

Ndlr : Nous y reviendrons !

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0