Funérailles | L’Eglise reste à vos côtés

Le père Gérard Mongelard rassure. Pas de funérailles à l’Eglise. Mais l’Eglise reste à vos côtés.

Pas de panique ! Le conseil est du père Gérard Mongelard. Il est vrai que les églises sont fermées, mais il souligne que les funérailles ne constituent pas un sacrement. De ce fait, une prière avec la famille constitue l’essentiel.

« Nous accompagnons les proches dans ces épreuves et c’est aussi important que la famille endeuillée fasse des prières. Les funérailles, ce n’est pas comme la première communion, le baptême ou la confirmation. Ce n’est pas un sacrement. Ce n’est donc pas obligatoire que les obsèques soient faites en présence d’un prêtre »,explique-t-il. D’ailleurs, c’est pour cela qu’aujourd’hui, il y a des laïcs qui célèbrent des enterrements.

Le choix de fermer les églises aux funérailles a pour objectifs d’éviter des rassemblements de personnes en cette période de confinement et de respecter ainsi les consignes des autorités, en vue de lutter contre le Covid-19.

Pour que le grand départ se fasse bien, le diocèse de Port-Louis invite d’ailleurs les prêtres à partager des prières aux familles endeuillées, afin que celles-ci puissent animer les temps de prière auprès de leur défunt.

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0