Réflexion | Fake news et rumeurs: Attention danger!

Nous sommes en guerre contre un ennemi invisible ! Et on doit faire en sorte à ne pas donner des munitions à l’ennemi pour nous abattre encore plus. Les mesures sanitaires, le confinement, entre autres, sont importantes et on ne saurait en diminuer la pertinence. Mais intéressons-nous à une autre mesure non moins importante que devrait mettre en pratique toute la population dans son ensemble: mettre un frein aux Fake News et rumeurs!

De nos jours, les plateformes digitales permettant des partages d’information (Facebook , WhatsApp…) ont pignon sur rue et c’est tant mieux. Nous assistons à une démocratisation du partage d’information, où tout un chacun peut partager et publier des informations. Mais prenons garde à ne pas partager des fausses informations qui peuvent nuire. Bien souvent, ces partages d’infos sont faits innocemment dans le but ‘d’informer’. Mais hélas, en ce faisant, on partage aussi des rumeurs et fausses nouvelles qui peuvent contribuer à installer la peur et l’angoisse.

Il y a plusieurs astuces que peut adopter tout citoyen lambda pour se protéger et protéger les autres de la désinformation. Par exemple, à réception d’un message via n’importe quelle plateforme, prenez le temps de lire et de comprendre. Si le message contient une information qui à votre sens mérite d’être partagée, vérifiez d’abord qui en est l’auteur. A ce stade, il faudrait faire très attention. Si l’auteur est un particulier avec aucune connaissance ou formation du sujet ou même une personne que l’on ne connaît pas, ne prenez pas de risques ! Il faut faire preuve d’esprit critique et se demander ou demander à la personne quelle est sa source d’information. Qui lui a dit cela ? Est-ce que cela provient d’une source d’information officielle ? Posez les bonnes questions au lieu de partager !

Par ailleurs, il faut faire très attention aux sites d’information peu fiables. Nous avons la chance à Maurice d’avoir une belle pluralité de presse écrite, parlée et en ligne et il est préférable de se tourner vers ces sites pour avoir des informations crédibles. Il faut se dire que tout journaliste qui se respecte fait, avant toute publication, des vérifications de l’information. Là aussi, il faut faire attention quand on choisit nos sites d’information. Certains pseudo sites d’information sans vergogne sévissent aussi. Il ne faut pas tomber dans le panneau.

Il est aussi bien souvent facile de détecter les fakes news. Très souvent le texte est mal orthographié, les logos des pays, firmes ou autres truqués. En cas de doute, ne partagez pas.

Outre le partage d’information sur les plateformes digitales, il y a aussi le phénomène des rumeurs qu’il faut à tout prix éviter. Bien souvent, une  (dés)information peut sortir de l’imagination d’une personne. De fil en aiguille, la rumeur est partagée et finit par devenir virale. Qu’est-ce que l’on n’a pas entendu depuis de le début de la pandémie ! Si l’on devait se fier à ces rumeurs, on serait tous déjà morts et enterrés.

En temps de crise, il faut nous serrer les coudes et agir solidairement. N’introduisons pas les loups dans nos bergeries. Il y va de la responsabilité de tout un chacun pour éviter le chaos que. N’en rajoutons pas plus avec des tonnes d’informations erronées qui n’aident pas.

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0