Covid 19 en France | Témoignage de Warren Sans souci, séminariste

Comment se passe le confinement de Warren Sans Souci, séminariste mauricien, actuellement en France, dans une paroisse du diocèse d’Orleans ? Voici ce qu’il raconte.

Avant l’annonce du confinement le 16 mars dernier, le séminaire Notre-Dame-de l’Espérance, France, avait déjà fermé ses portes comme précaution sanitaire. Aussi, tous les séminaristes avaient été envoyés dans une paroisse. 

Quant à moi, je me retrouve actuellement à Montargis dans une paroisse du diocèse d’Orléans. Le confinement n’arrête pas les cours qui se font par visioconférence ou par mail. 

Nous sommes cinq personnes à vivre en communauté au presbytère : les Pères Guermonprez, Tellier, de Christen et deux séminaristes, Yohann et moi-même. Nous nous retrouvons tous les jours pour une méditation et le partage de l’évangile, l’office des heures et la messe. 

Pour continuer l’évangélisation, des textes de méditations sont envoyés aux paroissiens par mail et pour ceux qui n’ont pas accès à l’internet, un petit courrier leur est destiné. Chacun essaie de soutenir son prochain à sa façon, par la prière, un sourire, des blagues ou l’entraide. Et un peu du jardinage aussi pour se détendre. 

Tous ensemble, nous avons réfléchi comment vivre cette Pâques malgré le confinement. Dans un premier temps, la messe sera retransmise en direct sur Facebook, l’occasion d’être en communion avec les paroissiens. Comme disait Jésus: « c’est chez toi que je veux célébrer la pâque » (Matt 26:18). Il en sera de même pour ces paroissiens qui nous accueillent chez eux à travers leurs petits écrans pour la Pâques. 

C’est le père Tellier, jeune prêtre passionné de technologie, qui, derrière sa caméra,’ va assurer toute la partie technique. Du côté des chants, c’est le père Guermonprez qui s’en occupera, lui qui manie très bien la flûte. D’ailleurs il nous présente souvent un morceau liturgique pendant les messes pour nous aider à prier. Yohann et moi, nous nous occuperons de la lecture et du service de l’autel. Pour l’occasion nous allons aussi décorer l’oratoire avec des fleurs du jardin, des bougies et du tissu. 

Enfin, après la messe, le Père de Christen, avec son art culinaire, nous préparera le déjeuner. Pendant ce temps de confinement, j’en profite aussi pour l’apprentissage de la gastronomie française. La journée du dimanche se poursuivra donc avec un apéro et une partie de jeux de société, en toute fraternité. Chacun à sa façon mettra à l’œuvre sin savoir-faire, pour vivre cet évènement dans un contexte différent. 

Envoie de Warren Sans souci

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0