Réflexion| Le déconfinement… on fait quoi après ?

Au 21 avril le bilan se lit comme suit : 160,000 décès à travers le monde, 2,356,000 humains infectés, 213 pays touchés et presque la moitié de la population se retrouve, malgré elle, en confinement. Bien évidemment ce sont des chiffres, mais nous avons souvent tendance à oublier que derrière ces disparitions, ces longues heures en réanimation/convalescence, nous avons un drame humain pour chaque individu affecté directement ou indirectement par le Coronavirus.

L’heure est très grave car toutes les activités, économiques, commerciales, familiales, professionnelles, sportives (amateurs ou professionnels engagés dans des compétitions), ont été stoppées.

En ce temps de confinement, chaque individu devrait s’arrêter un instant – cela tombe à pic ; car le monde est à l’arrêt – pour lister les choses qu’il compte faire différemment aussitôt qu’on passera au déconfinement. Aura-t-on un regard neuf sur le monde ?

  • Allons-nous enfin prendre conscience que le changement climatique est une réalité et qu’il est impératif et urgent d’agir sur le champ et de ne pas attendre que les actions viennent des autres ? Voulons-nous que les générations futures nous reprochent notre inertie ? “How dare you?”, dirait Greta Thunberg.. :
  • Pourquoi ne pas œuvrer sérieusement pour un meilleur équilibre afin que tout un chacun puisse passer un peu plus de temps en famille/à la maison ? L’option Work from Home devrait engendrer une baisse au niveau des embouteillages et des émissions de carbone CO2.
  • Qu’est-ce que les entreprises feront pour inviter leurs employés à enfourcher un vélo (électrique ou pas) ; une fois que les autorités locales auront procédé au lancement des pistes cyclables?
  • Pouvons-nous mieux vivre avec notre collègue et le regarder autrement dans ce monde, où nous avons tendance à nous mettre en compétition avec lui/elle, en dépit du fait que nous travaillons sous la même enseigne ?
  • Sommes-nous capables de faire plus d’effort pour connaître nos voisins ? Savons-nous que nous pouvons nous regrouper pour mieux avance ?
  • Quel est l’obstacle qui nous empêcherait de développer le créneau de Home Delivery, ce qui réduirait embouteillages et émission du CO2 ?
  • Pouvons-nous faire preuve de davantage de compassion à l’égard des prisonniers, des retraités qui vivent dans un home ou qui sont seuls à la maison, ceux qui vivent avec un handicap ou encore d’autres qui sont gravement malades ?
  • Pourquoi ne pas construire suffisamment d’abri de nuit et s’efforcer à remettre les SDF sur les rails dans cette société où chaque individu s’est replié sur soi-même ? Ne seriez-vous pas ravis de voir la transformation d’un SDF qui était ‘condamné’ ? Qu’en savons-nous et qui sommes nous pour juger ?
  • Allons-nous nous servir de notre pouvoir pour tout écraser ? Ou bien souhaitons-nous l’utiliser pour aider notre prochain à grandir?
  • Est-ce que le passage du Covid-19 va nous influencer positivement afin que nous puissions trouver l’équilibre entre les réseaux sociaux, qui restent quand même un monde virtuel ; et le monde réel, composé de nos proches, nos voisins, nos collègues… ?

La jeune génération attend beaucoup de nous, car le gouvernail est entre nos mains. La balle est dans notre camp…

Christian Aurel

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0