La Valette : Après la zone rouge, « what next? »

La Valette : Après la zone rouge, « what next? »

La Valette n’est plus en zone rouge. Qu’adviendra-t-il de cette région où les gens vivent la précarité ? Jardin communautaire, alphabétisation des parents et encadrement spirituel figurent parmi les projets. Cela pour aider les habitants à sortir de cette pauvreté. Lindsay Cybèle, directeur administratif de La Ruche, nous en dit plus.

Un jardin communautaire pour combattre la pauvreté

Le but du projet est de permettre aux familles de subvenir à leurs besoins et aussi veiller à l’éducation de leurs enfants. D’ailleurs, une dizaine de familles ont été ciblées pour un projet de permaculture qui permettra de créer un espace d’autosuffisance toute l’année. 

Ainsi, Pascal Laroulette a été sollicitée pour familiariser les familles à la permaculture.

Avec le temps, elles pourront produire leurs propres fruits et légumes bio. « Le but du jardin communautaire est d’assurer la sécurité alimentaire des habitants », soutient Lindsay Cybèle.

Selon lui, certains jeunes habitants de La Valette, victimes de stigmatisation, ont des difficultés à trouver du travail. Ainsi, le jardin communautaire sera bénéfique pour la famille.

Le projet avait été mis en veille à cause du confinement. Le lancement sera finalement fait ce mois-ci.

Projet éducatif : « empowerment » des parents

Après les heures de classe, les enfants de 5 à 18 ans viennent à La Ruche pour suivre des classes de musique ou de dessin. Le but est de les valoriser. Ensuite, c’est au tour des parents d’être pris en charge. « La, nou inn ariv a nou deziem letap. Nou pous nou bann zanfan dan zot letid, lekol aport tou soutien me kan inn ariv ler pou ki bann paran booste zot zanfan, li poz enn problem. Se pou sa ki nou pe al ver lalfabetizasion avek soutien Caritas pou bann paran. » Par ailleurs,  y a aura des sessions de formation de Family Skills pour les parents de La Valette. La formation sera axée sur le « comment vivre ». Ceci permettra aux parents d’avoir une bonne relation avec leurs enfants.

La spiritualisation : projet pastoral

« La spiritualisation fait partie du développement intégral de l’homme. » Elle a déjà débuté avec Vinn gout parol Bondie. Plusieurs projets pastoraux sont prévus pour les habitants de La Valette. Une équipe du Conseil pastoral des quartiers sera bientôt mise en place. La communauté paroissiale de Saint-Sauveur/Saint-Marc prévoit également une formation Zezi Vre Zom.

 

Arline Esther-Gérard
Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0