La Ruche : encadrer les enfants de La Valette

La Ruche : encadrer les enfants de La Valette

La Ruche, à La Valette est un Centre d’éducation et de formation qui aide à l’épanouissement des enfants. Lindsay Cybèle, directeur administratif, nous en parle.

L’apprentissage des enfants de La Valette ne s’arrête pas à l’école ou au collège. Géré par l’association Quartier de Lumière, le Centre La Ruche accueille les petits pour des sessions de travail après les heures de classe. « Les enfants arrivent ici vers 15h30. Comme bon nombre de parents travaillent encore à cette heure, nous offrons un goûter aux enfants et ensuite, place à l’accompagnement scolaire, à des classes d’art, etc. »

Ce bâtiment qui rassemble les enfants du quartier est devenu comme le cœur du village. D’ailleurs, chaque junior de 5 à 15 ans de la localité l’a – à un moment ou à un autre – fréquenté. Une équipe d’une vingtaine d’animateurs assure l’accompagnement.

Être eux-mêmes

« La Ruche avait débuté sous les arbres. Aujourd’hui, grâce à Dieu, nous avons un local. Notre but est avant tout de donner l’envie à ces enfants d’aller à l’école. »

La Ruche propose notamment des classes de peinture et de musique. «  C’est le moment où les enfants peuvent être eux-mêmes. Ils ont  l’occasion de s’exprimer, de parler de leur journée et de tout ce qui les habite en ce moment, sans oublier de dessiner leur vécu.  »  Ces sessions permettent aux enfants de montrer leurs talents et leur amourpour le dessin. Grâce à ces dessins, les élèves ont pu participer à plusieurs concours, ainsi qu’à une exposition de leurs tableaux à l’occasion du Mandela Day en 2019.

Outre les classes d’art, les enfants ont aussi droit à d’autres activités telles que les camps de vacances. Ces activités font partie intégrante de la formation des jeunes. Ceci leur permet de se responsabiliser et de se socialiser. Il faut savoir que les jeunes sont souvent mis à l’écart car La valette est une région stigmatisée.

« Empower » les parents

Toutefois, même si les animateurs de La Ruche poussent les enfants à aller à l’école, il y a une lacune. Les parents ne collaborent parfois pas car ils ne savent comment faire. Voilà pourquoi La Ruche propose aussi des projets d’empowerment pour les parents. « Des classes d’alphabétisation, en collaboration avec Caritas, ont débuté pour les parents et des sessions de family skills sont organisées pour montrer aux familles comment vivre et entretenir une bonne relation de parents enfants.  » Selon Lindsay Cybèle, pendant cette dizaine d’années, les enfants ont beaucoup progressé.

Arline Esther-Gérard
Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0