Le plastique à usage unique, un poison pour tous !

Le plastique à usage unique, un poison pour tous !

Le plastique à usage unique, sous forme de bouteilles ou de sacs, est considéré comme une facilité pour nombre de Mauriciens. Hélas, ce plastique envahit et agresse la nature qui est notre maison commune. Allons-y pour un tour d’horizon des méfaits sur l’écosystème terrestre et marin et la santé humaine. À noter que le 3 juillet était la Journée mondiale Sans sacs plastiques.

L’effet sur l’écosystème terrestre

L’île Maurice produit entre 100 à 120 millions de bouteilles en plastique annuellement. La majeure partie n’est pas collectée pour d’autres usages et atterrit dans la nature. Ceci par insouciance humaine ou par ignorance des éboueurs qui partent tout entasser à Mare-Chicose. In fine, ces bouteilles de viennent une source de pollution et un vrai « eye sore ». Désormais, tous les 200 mètres, il est fréquent de voir une bouteille en plastique à Maurice. La production des bouteilles en plastique est aussi un gros émetteur de gaz à effet de serre. Cela à chaque étape de la production, distribution et semblant de recyclage.

Autre effet néfaste de ces amas colossaux de détritus à Mare-Chicose et La Chaumiere : les plastiques sont de véritables éponges à polluants organiques persistants, comme le DDT (dichlorodiphényltrichloroéthane, un pesticide) et les PCB (polychlorobiphényles), ainsi qu’à phtalates ou à métaux lourds. Selon les travaux de Chris Bowler, chercheur au CNRS au département de biologie de l’École normale supérieure, « en se dégradant, les morceaux de plastique relâchent ces éléments, qui s’avèrent toxiques pour l’ensemble de la chaîne alimentaire. Les concentrations sont suffisamment élevées pour provoquer des dommages. »

L’effet sur l’écosystème marin

Le plastique à usage unique sous forme de microplastique a un effet sur la biodiversité marine. À Maurice, nous connaissons déjà un blanchissement des coraux de l’ordre de 75%. Ce qui est assez conséquent, pour ne pas dire irréversible. La pollution due au microplastique a un effet néfaste sur l’alimentation et la croissance des coraux. Cela a des conséquences en cascade sur les autres espèces qui utilisent les coraux comme abri ou support pour vivre.

Autre espèce marine menacée qui souffre de la pollution par le plastique  : les tortues. Souvent prises au piège du plastique, elles meurent soit étouffées ou de famine.

L’effet sur la santé humaine

L’omniprésence du plastique dans notre environnement mauricien représente un danger sanitaire pour les humains. En effet, ce produit est en constante interaction avec l’environnement humain et finit par s’infiltrer dans le corps par ingestion, inhalation ou contact direct. Ainsi, on retrouve de plus en plus de microfibres et microparticules plastiques dans les tissus humains et le système sanguin.

Les effets sur la santé peuvent être divers : impact sur le système immunitaire et le système respiratoire, perturbations endocriniennes, baisse de la fertilité, hausse des risques de cancer… Ces effets existent à chaque étape du cycle de vie du plastique et démultiplient donc les conséquences sur la santé.

Les voies de sortie

  • Le gouvernement doit faire des consultations et mettre en place un important dispositif de communication et un arsenal légal pour bannir le plastique.
  • Les parents et les enseignants doivent porter le projet d’une île Maurice sans plastiquecar ils sont des role models pour leurs enfants. Comme dirait l’anglais : « Become and people will come. »
  • Le gouvernement doit aussi instaurer un leadership écologique, comme le fait si bien Richard Payendee à Rodrigues. Une suggestion valable serait de ne plus se rendre dansdes conférences de presse, munis de bouteilleen plastique et de venir avec des gourdes.
  • Mettre en place des fontaines d’eau avec filtration dans des institutions éducatives et gouvernementales et proposer des « welcome packs » qui contiennent une gourde, un tupperware et des couverts réutilisables par chaque étudiant ou employé qui intègre l’institution.
Pascal Laroulette
Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0