Catéchumènes : Début des baptêmes en août

Catéchumènes : Début des baptêmes en août

À cause de la Covid-19, les baptêmes des catéchumènes n’ont pu être célébrés pendant la veillée pascale ces deux dernières années. Quelques paroisses s’apprêtent néanmoins à célébrer les baptêmes pendant le mois d’août.

Août, un mois important pour tous les catéchumènes de l’île. Lors du premier confinement, certains d’entre eux avaient choisi d’être baptisés le 15 août 2020. D’autres avaient fait le choix d’entrer dans la grande famille de l’Église pendant la veillée pascale 2021. Malheureusement, une deuxième fois, pas de baptême pour eux, vu le confinement.

Échelonnés sur plusieurs mois

Pendant tout le mois d’août, ils seront une trentaine de catéchumènes à faire leur entrée dans la grande famille chrétienne. Chaque paroisse a choisi une date, mais toutes les paroisses n’ont pas opté pour un baptême en août. Ainsi, le baptême des catéchumènes s’échelonnera sur plusieurs mois au sein de notre diocèse.

À la paroisse Sainte-Thérèse, Curepipe, six catéchumènes recevront le sacrement du baptême, tandis que cinq autres recevront celui de la confirmation. D’autres paroisses, telles que la Cathédrale, Notre-Dame-de-la-Salette, Sacré-Cœur (Rivière-des-Anguilles), Notre-Dame-des-Anges, Saint-Esprit, Saint-Pierre-ès-Liens, procèderont également aux baptêmes des catéchumènes en ce mois.

« Mo ti dekouraze »

Avinash Nookanah sera parmi ceux qui seront baptisés à l’église Sainte-Thérèse. À deux reprises, son baptême avait été renvoyé, pour la veillée pascale 2020 et 2021. «  Se vre ki pou deziem fwa, mo ti inpe tris e dekouraze. Monn poz mwa boukou kestion, me Bondie pa inn abandonn mwa. Avek lapriyer e perseverans, tou vinn posib », lance le jeune homme.

Entrer dans la communauté chrétienne est ce qu’il a toujours voulu. D’ailleurs, sa demande pour le baptême vient du fait qu’il accompagnait son épouse à la messe et à toutes les activités paroissiales. Il a alors senti cet appel du Christ. Si au départ, il se posait beaucoup de questions, aujourd’hui Avinash se sent en confiance et veut être proche de ce Jésus miséricordieux.

«  Zordi mo santi mwa ere ki biento mo pou resi batize. Nou inn fek fini nou retret, e monn santi enn zafer for, monn santi a ki pwin Zezi pros ar nou. » 

Arline Esther-Gérard
Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0