Spor Pou Lekor et contre les fléaux sociaux

Spor Pou Lekor et contre les fléaux sociaux

L’expédition Spor Pou Lekor se tiendra du 27 au 29 août prochain pour sensibiliser la population mauricienne aux fléaux sociaux tels que la drogue. Ils seront trois randonneurs : Pascal Laroulette, Emmeline Potié et Jean-Jacques Lafrance. Ces derniers ont pour objectif de transpirer pour sensibiliser les Mauriciens. Leur message : « les activités sportives est une alternative pour ne pas tomber dans la drogue ».

L’expédition Spor Pou Lekor est née d’une visite de Pascal Laroulette à Cité Sainte-Claire, Goodlands. Attristé et bouleversé par ce dont il a été témoin là-bas, il a voulu agir. « Li trist pou bann Morisien kouma nou, sirtou bann zenn ki pe soufer de lanfer ladrog », souligne-t-il.

Une alternative à la drogue

Aujourd’hui, plus besoin de présenter Pascal Laroulette. Ce militant pour l’environnement et contre les effets néfastes de la drogue sur la société, a voulu proposer une initiative pour donner l’opportunité aux jeunes de choisir une autre voie que celle liée à la drogue. « Nou pena moyen pou konbat bann trafikan, me nou kapav kre enn konsians kolektif pou ki sak morisien, individuelman ou kolektivman, propoz fer spor dan zot fami », constate-t-il. Pour Pascal, c’est le moyen le plus efficace pour redonner des couleurs à la société.

D’ailleurs, l’initiateur du projet souligne que pour donner l’exemple, les mots ne suffisent pas, il faut passer à l’action : « nou pou transpire pou ki lepep morisien kapav respire ». D’où l’initiative Spor Pou Lekor.

Trois à transpirer

Ils seront trois à transpirer en deux jours et demi. Cela à travers un parcours de 100km qui se fera en grimpant, en marchant et en pédalant. Emmeline Potié, Jean-Jacques Lafrance et Pascal Laroulette veulent servir d’exemple pour que la population se mette en marche pour un pays meilleur pour eux et pour la génération future.

« Le sport empêche la bêtise et il encourage une discipline, un bon train de vie et un esprit de solidarité. Notre corps est un temple et il nous le protéger à tout prix », lance l’interlocuteur.

Emmeline Potié, passionnée de randonnée et de nature, a ajouté pour sa part qu’elle ne peut rester insensible aux fléaux qui affectent les jeunes mauriciens, notamment la drogue. Son devoir à travers cette initiative : encourager et inspirer les autres jeunes.

Organiser des activités sportives

A travers l’initiative Spor Pou Lekor, les trois protagonistes demandent aux Mauriciens de se mobiliser pour organiser des activités sportives à leur niveau. D’ailleurs, au niveau de Cité Sainte-Claire, un groupe s’est mobilisé pour organiser des activités sportives dans la région sur une période de quatre mois. Ces activités comprennent tournoi de foot, cross-country et randonnées, entre autres. Elles débuteront à partir du 27 août.

Quant à l’expédition, elle durera 2 jours et demi ; elle partira de Piton Canot, à Chamarel, en direction de Surinam, pour finir à Pieter Both. Le public pourra suivre l’aventure des trois randonneurs sur la page Facebook Spor Pou Lekor. La randonnée est également ouverte au public. Les intéressés peuvent contacter les organisateurs sur la page Facebook.

Anaïs Rock
Photos : Pascal Laroulette

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0