Désiré Farla serviteur fidèle et veillant

Désiré Farla serviteur fidèle et veillant

La triste nouvelle est tombée le mercredi 18 août dernier. Désiré Farla, diacre permanent, est parti rejoindre le Seigneur à la suite d’une maladie. Ceux qui  l’ont côtoyé témoignent de l’homme qui a consacré toute sa vie à servir le Christ. Ils ont tenu à lui rendre un dernier hommage.

Cardinal Maurice E. Piat
lors de son homélie

« Si jamais il y a eu un serviteur fidèle et veillant, c’était bien Désiré  »

Le père Jean Max Coowar,
curé de la paroisse Saint-Cœur-de-Marie

«  Se enn depar rapid, enn sok pou mwa. Désiré ek mwa nou inn kolabor 2 an dan rezion ek EAP. Désiré se enn dimounn avek ki monn kapav amenn bann refleksion e pran bann desizion. Monn touzour apresie so manier travay ‘dans le calme’, dan disernman. Li ti enn bon konseye. Li ti toultan konsey bann group, bann mouvman e sirtou bann zenn ki linn akonpagne. Seki mo sagrin, se ki ansam, nou koumans met an plas boukou zafer lor parwas e ki la nou pou bizin trouve kouma pou avanse san li. Sa depar Désiré-la inn vinn frenn nou inpe. Se enn gran pert pou nou o nivo parwas. »

Thomy Latouche, de Bambous

« Per Laval ti bizin ban oksilier pou fer katesez dan Maurice e dan Petite-Rivière. Désiré, lui, a été cet auxiliaire des temps modernes parmi le peuple de Dieu à Maurice. Mo anvi rann gras Bondie Papa pou sa zour linn met Désiré lor mo larout. Monne gagn lokazion pran formation avek li, e osi donn bann formasion ansam kouma ZVZ, GP 40 Adultes et travail ansam kouma mamb EAP pou konstrir sa 4 kominote, Bambous, Flic-en-Flac, Petite-Rivière e Albion. Desire ti kouma enn frer, enn papa, enn kamarad pou mwa. Par so bann konsey ek lekout, kot li bizin korize, li vinn dir mwa fran, me touzour avek enn gran sourir. Mo anvi dir twa mersi Gaby pour sa kado ki tonn ete dan mo lavi e pou mo fami pandan sa 20 an-la. »

Danielle Dalais, responsable du Foyer Fiat

«  Désiré Farla, quand tu le rencontres, c’était un homme posé, un homme calme. Je ne l’ai jamais vu en colère, mais quand il était agacé, cela se voyait sur son visage. C’était quelqu’un qui savait écouter, mais aussi un fin observateur. Désiré était un perfectionniste, très à cheval sur les principes de l’Église. Li vinn remet nou a lord. Par exemple, si tu fais quelque chose de liturgique, il faut que cela soit dans la liturgie. Tou zafer ki nou fer devan Désiré, li vinn demann nou si nou finn bien reflesi e si nou sir de seki nou pe fer. Désiré était un ami fidèle, un ami sincère. Ce sera un manque pour l’île Maurice. »

Belinda Desrougère, Petite-Rivière

« Enn bon vivan inn ale. Li ti care pou lezot, sirtou pou bann zenn. Monn fer konesans de Désiré Farla a laz 14 an. E se enn rankont kinn sanz mo lavi. Linn pran mwa anba so lezel, linn akonpagn mwa. Seki mo ete zordi, se gras a li. Mo remersie Bondie ki linn met li lor mo semin. Li ti enn kamarad, enn frer, enn papa dan lafwa. Linn krwar dan mwa, dan mo valer ki mo ena. Linn form mwa e linn fer mwa grandi o nivo mo lafwa. Avek li, nou finn relans enn group zenn, pou ramenn zot ver legliz. Zordi, nou pou kontign travay ki linn fer opre sa bann zenn-la. Parey kouma li pann les nou tonbe, nou si nou pa pou les bann zenn tonbe. »

Cadress Rungen, diacre permanent

« Nou finn fer boukou retret ansam e ena enn zafer ki linn dir mwa kinn mark mwa. Li dir mwa : ‘To kone, bann zanfan site ena boukou talan. Bann zanfan ki kapav fer boukou kitsoz dan zot lavi.’ Li dir mwa ki li enn temwin. Gaby toultan ti dir mwa ki nou bizin kit legliz e al zwenn sa bann ki lwin. Ramenn zot. Li ti enn patriot, li ti kontan so landrwa e linn toultan angaz li. Linn aport so kontribision dan so vilaz. Li ti amenn lazwa dan nou lekip. Mersi mo frer Désiré pou tou saki to finn aprann mwa. To ti nou gran frer. Li ti nou negosiater. Mersi pou to lazwa ki to finn partaz avek nou. To enn gran serviter Bondie. Priye pou nou la kot to ete dan lesiel avek Zezi ek Mama Marie. An atandan pou zwenn twa enn zour. »

Dorine Sevathian,
Service diocésain
de la catéchèse et du catéchuménat

« Nous avons connu Désiré Farla qui a passé beaucoup de temps à la Commission catéchèse pendant plus de 40 ans. Il est resté au service de l’Église dans la fidélité, l’humilité et la simplicité. Lui qui était un frère, un collègue, ce fut un choc pour nous tous d’apprendre son départ si brutal. Désiré était un bon vivant, et là où il passait, il s’arrêtait toujours pour parler, dire bonjour. Nous voudrions lui dire merci pour toutes ces années passées au service de la catéchèse. Il s’est donné à l’évangélisation des personnes de tout âge : enfants, jeunes, adultes. Nous rendons grâce à Dieu pour ce qu’il a accompli pour toutes ces personnes. »

Arline Esther-Gérard

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0