Par patriotisme…

Par patriotisme…

Lorsque vous tiendrez entre vos mains le prochain numéro de La Vie Catholique , les frontières du pays seront déjà ouvertes sur le monde. Et même si un ballet d’avions ne s’annonce pas sur le tarmac du SSR International Airport, la peur est là… Palpable, au vu des cas à la hausse de la Covid-19 et des décès au sein de la communauté locale. Elle est là, tenace, car des étrangers foulant notre sol représentent un danger de pénétration de variants plus virulents.

L’heure est donc importante. Il faut écouter les craintes, essayer de les comprendre, y répondre posément. Encore et encore. Sans se lasser. Sans jeter d’anathèmes à droite à gauche.

Mais en étant conscient que le monde entier est passé par un choc avec la pandémie, que la vie a basculé du jour au lendemain, que les repères bien figés de jadis sont devenus obsolètes, que le flux d’informations les unes plus contradictoires que les autres, a ébranlé confiance et suscité méfiance.

Il faut qu’on se dise qu’il ne s’agit plus d’opposer l’économie à la santé ou vice-versa. Les deux sont importants. Mais la Vie – scolaire, économique, sociale… – doit aussi être remise sur les rails. Certains de nos compatriotes ont vu un arrêt de leur gagne-pain habituel depuis plus de 18 mois…

Des grands-parents n’ont pas encore eu le bonheur de tenir entre leurs bras le dernier-né de la famille… La vie a été en suspens pour beaucoup des nôtres… Pour tout cela, l’ouverture des frontières ne peut être que bienvenue.

Il faut donc que la reprise soit une réussite. Et à ce titre, cela ne repose pas uniquement sur le secteur hôtelier et les décideurs. Chacun de nous a sa petite part à apporter. Ne pas lâcher prise avec les gestes barrière. Ne pas s’engager dans des « plans » de folie, au nom de l’ouverture… Pour contenir à notre mesure l’infection et favoriser le décollage du tourisme. Par patriotisme.

JFK disait : « Ask not what your country can do for you, ask what you can do for your country. » N’est-il pas temps de se poser la même question  ? Par patriotisme. Parce que c’est ensemble que nous nous en sortirons…

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0