Padre Pio : Un groupe de prière en son honneur

Padre Pio : Un groupe de prière en son honneur

À l’occasion de l’anniversaire de Padre Pio, le 23 septembre, nous avons décidé de le célébrer avec une nouveauté à Maurice : le lancement du nouveau groupe de prière de Padre Pio.

Ainsi, le dimanche 26 septembre a été marqué par une demi-journée de retraite spirituelle. Elle a eu lieu chez les frères franciscains pour se plonger dans la spiritualité de Padre Pio. C’était aussi une façon de faire connaissance avec les 30 nouveaux membres du groupe pour bien commencer cette nouvelle mission.

Pendant la journée, il y a eu différents moments de partage. D’abord un enseignement par le Frère Krishna suivi d’un temps de carrefour, des temps de louange et de prières. Il y a aussi eu la célébration de la messe par le Frère René. Le tout culminant avec la signature du document officiel pour l’enregistrement du groupe de prière. Il a été signé par notre évêque après avoir confirmé dans quelle paroisse les rencontres de prière auront lieu. Car dans le statut, approuvé par le Vatican, il est obligatoire d’inclure le lieu et la date avec les horaires des rencontres mensuelles, pour prier en communauté et célébrer une messe si possible.

Ouvert à tous

Le groupe de prière est ouvert à tous ; la seule condition énoncée par Padre Pio lors des premiers groupes de prière était : « S’il vous plaît, ne me faites pas avoir honte de vous. »

Ce mouvement commence maintenant à se constituer après que Roberto Sturiale a demandé l’autorisation à l’évêque de Port-Louis dans ce sens, une réflexion de plus d’une année et demi, et la nomination du frère Krishna Ramsamy (OFM) comme aumônier. Ce dernier a nommé Roberto Sturiale comme chef du groupe (serviteur). Il sera accompagné d’un noyau de 6 personnes pour le moment.

C’est le premier mouvement de ce genre qui voit le jour à Maurice et dans l’océan Indien. Les groupes de prière de Padre Pio sont dispersés partout dans le monde et sur tous les continents. Ils existent par la volonté de son fondateur, le saint Padre Pio de Pietrelcina (Italie). Il avait demandé à ses fils spirituels de former des groupes pour prier en communauté le Rosaire, louer le Seigneur avec le sacrement de la réconciliation et la célébration de l’eucharistie. Le tout pour la délivrance des âmes.

Prière et confession

Les groupes de prière sont liés à l’hôpital Casa Sollievo della Sofferenza  (Maison pour les soulagements des souffrances) que Padre Pio avait fait construire pour donner les soins nécessaires aux malades. Il disait que Dieu peut guérir les maladies physiques ; et s’il faut l’aide des médecins pour soulager les malades, pour guérir l’âme, il faut la prière et la confession. Une confession sincère et un vrai repentir.

Pourquoi parfois, lorsque nous prions, n’obtenons-nous pas les guérisons que nous avons demandées ? Padre Pio a souvent dit qu’il arrive que Jésus ait besoin de nous pour porter un peu cette croix qu’il a lui-même portée, à l’exemple de Simon de Cyrène. Il disait aussi que c’est un privilège de pouvoir porter cette Sainte Croix. Car dans la douleur et la souffrance, Jésus-Christ est présent et les portes du ciel s’ouvrent comme une douce récompense.

Envoi de Roberto Sturiale

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0