Comprendre le Synode  sur la synodalité (ii)

Comprendre le Synode sur la synodalité (ii)

Poursuivons notre démarche de comprendre le synode sur la synodalité – ce grand temps d’Église que nous sommes appelés à vivre, cette fois avec le père Georgy Kenny.

Quelle est l’originalité de ce Synode ?

Le pape François convoque un Synode des évêques qui, traditionnellement, ne réunit que des évêques. C’est la première fois qu’un Synode des évêques associe à sa préparation l’ensemble du Peuple de Dieu. C’est là une première originalité, la deuxième étant dans le sujet en lui-même. Ainsi, ce Synode des évêques n’aborde pas un « thème », mais invite le Peuple de Dieu à parler de lui-même, de l’Église : Comment est-elle « synodale » ? L’Église est donc appelée à voir comment elle marche ensemble. Cela se fera à partir d’un discernement sur sa manière de vivre la communion. Ainsi que de permettre la participation de tous les baptisés à prendre en charge la mission d’annoncer l’Évangile. Comment elle vit la communion, la participation et la mission qui sont les trois piliers de la synodalité.

Qu’est-ce qui est attendu de nous comme participation ?

Le maître-mot du Synode est l’écoute. Il n’y a d’ailleurs pas de « marcher ensemble  » sans écoute. Pour cette écoute, la participation de tous est ainsi attendue. Il est primordial que chaque baptisé puisse s’exprimer. Écouter tous ceux qui font partie de l’église. Les exclus et ceux qui sont marginalisés aussi. Écouter les non-croyants et les autres confessions religieuses. Tous, nous pouvons dire quelque chose de notre expérience d’Église et avec l’Église. Qui dit écoute dit aussi accueil  : accueil des joies exprimées  ; des blessures vécues ; des espérances portées. Tout cela dans la foi, dans l’espérance, dans la prière. La démarche, c’est d’écouter ce que l’Esprit veut nous dire pour notre Église locale aujourd’hui, dans le contexte qui est le nôtre.

Comment favoriser la participation du plus grand nombre ?

C’est là où nous sommes que nous aurons à nous écouter. Que quelqu’un dans une communauté paroissiale écoute au sein de sa communauté ; que le monde de l’Éducation puisse s’écouter… C’est ce que nous appelons les «  plateformes  » – les lieux où l’on se trouve, où on marche avec d’autres. Il y aura huit de ces  «  plateformes  »  : les paroisses, les religieux/religieuses et communautés nouvelles  ; le monde de l’éducation, les mouvements de familles, de prières ; les services caritatifs et sociaux ; les aumôneries (prison, hôpital) ; le monde du travail.

Comment se déroulera concrètement ce Synode ?

La démarche synodale est un appel à écouter le plus grand nombre de personnes. Donc, c’est tout le peuple de Dieu qui va être concerné. Il s’agit aussi de prendre le temps d’écouter les gens qui ne sont pas dans l’Église, les exclus, les marginaux, les autre ment chrétiens et les non croyants. Tous, nous pouvons dire quelque chose de notre expérience d’Église, mais aussi avec l’Église.

L’écoute exige qu’on soit disponible et dans l’accueil de ce que l’autre va dire. L’écoute invitera tout un chacun à partager son marcher ensemble en Église. Chacun racontera son expérience dans ce qui ressemblera à une « conversation ». Il y aura certes des expériences joyeuses, mais aussi d’autres, malheureuses, douloureuses, car il ne s’agit pas d’écouter ce que l’on veut entendre… Quand nous allons nous mettre en chemin, nous allons voir les difficultés, les obstacles auxquels est confrontée notre Église, mais aussi des choses qui sont source de vie… Peut-être verrons-nous aussi que nous ne marchons pas ensemble comme il le faudrait…

Mais il ne faut pas en rester là. Cette participation de tous, qui a au centre l’écoute, passe aussi par un temps de discernement : à travers ce que nous entendons, qu’est-ce que l’Esprit-Saint est en train de nous dire ? Quel est notre rêve pour notre Église  ? Quels pas suis-je appelé à faire pour continuer à marcher ensemble, pour mieux marcher ensemble  ? Dans ce sens, le Synode, c’est une relecture de ce que nous avons vécu, de ce que nous vivons, pour aller plus loin dans le « marcher ensemble ».

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0