Octobre rose : Faites-vous dépister !

Octobre rose : Faites-vous dépister !

En ce mois d’octobre, on entend souvent parler d’Octobre Rose. Il s’agit en fait d’une campagne annuelle destinée à sensibiliser au dépistage du cancer du sein. Il s’agit également d’une campagne pour récolter des fonds pour la recherche. Cela fait environ une trentaine d’années que des associations, de chercheurs entre autres, se mobilisent en ce sens.

À Maurice, « Octobre Rose » gagne chaque année un peu plus en popularité. Le ruban rose qu’affichent certains Mauriciens n’est plus anonyme et les campagnes de dépistage – dont de nombreuses qui sont organisées particulièrement durant le mois d’octobre – attirent pas mal de personnes. Des femmes en très grande majorité.

Que nous dit cette affluence, par exemple, lors des sessions de dépistage organisées par Link-to-Life  ? Elle nous dit que le cancer du sein n’est plus aussi tabou que jadis. Que des termes comme palpation, mammographie, échographie mammaire se fraient progressivement leur chemin dans notre jardon. Soyons heureux de cela.

Mais, la peur du verdict lors d’une campagne de dépistage est encore là. Des personnes aux visages décomposés, aux yeux larmoyants, sortent régulièrement des salles d’examen où un dépistage a été effectué et où une grosseur a été détectée. La peur, la panique dans ces moments sont choses normales. Mais, n’est-ce pas aussi une bénédiction que de découvrir le mal alors qu’il sommeil sournoisement dans le sein ?

De nombreuses études sur le cancer du sein révèlent que, si c’est la forme de cancer la plus répandue auprès des femmes, les chances de guérison sont aussi conséquentes… si le dépistage s’effectue au plus tôt du développement de la maladie. Ainsi, selon l’Institut national du cancer (France)  : «  Guérir d’un cancer du sein dépend de plusieurs facteurs, dont l’âge, la taille et le type de la tumeur, le stade de la maladie (…) De manière générale, plus on détecte les cancers plus tôt et plus les chances de guérison sont importantes. La survie à 5 ans est de 99% pour un cancer du sein détecté à un stade précoce, elle est de 26% pour un cancer métastasé. »

Aussi donc, n’hésitez pas. Faites-vous dépister. Que vous soyez une femme ou un homme.

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0