Tourisme : L’accueil, le beau et le propre

Tourisme : L’accueil, le beau et le propre

Après 19 mois de fermeture, Rodrigues devait accueillir ses premiers touristes ce lundi 1er novembre. Et les nombreux congés de cette première semaine de novembre annoncent un fort déplacement de Mauriciens vers l’île. D’ailleurs à Maurice, visiblement les prévisions de 30 000 à 35 000 arrivées seront atteintes. La relance du tourisme est bien là !

Quel bonheur de vivre le retour des touristes et de constater qu’en dépit de la Covid-19, ce secteur se requinque ! Ce bonheur, pour le palper du doigt, il suffit d’écouter le personnel en salle devant les tablées joyeuses… ou encore les guides qui, malgré la fatigue, gardent sourire et enthousiasme pour vendre la destination et vanter le charme de notre île. Ou encore ces emplacements autour de l’artisanat qui reprennent vie.

Ainsi, le secteur du tourisme décolle lentement, disions nous. Et nous avons beaucoup à faire pour qu’il prenne vraiment son envol et retrouve les beaux jours d’antan. Pour cela, chacun y a sa part. Et ce ne sont pas les cas de vols contre les touristes, rapportés ces jours-ci, qui vont y contribuer. Encore moins ces plages que nous laissons jonchées de canettes de bière, de bouteilles en plastique, de take away, de restes de nourriture après nos pique-niques dominicaux qui font la joie de chiens errants et qui, à leur tour, donnent à notre saleté une plus grande proportion.

Ni ces musiques à la rythmique endiablée et à fond la caisse, comme si nous étions les seuls à occuper l’espace… Ni ces véhicules pétaradants, transformant les routes côtières en pistes de rallye.

Nous connaissons tous un parent ou un ami qui gagne sa vie grâce au tourisme ; qu’il soit en contact direct avec l’étranger dans des secteurs subsidiaires. Et d’emblée, il ne nous viendrait pas à l’idée de met later dan zot lasiet manze. Pourtant, notre comportement dit souvent tout le contraire et met à mal ce que le touriste recherche au-delà de notre savoir-faire.

Un savoir-être qui comprend le sens de l’accueil, le beau et le propre, la quiétude, le respect de l’autre… Autant de valeurs qui, petit à petit, s’érodent et qui doivent être réinstaurées dans notre quotidien. Pas seulement au nom du tourisme, mais surtout pour un meilleur vivre-ensemble.

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0