SDCC : Plus possible de préparer des calendriers annuels

SDCC : Plus possible de préparer des calendriers annuels

Avec la pandémie qui perdure, les enfants se retrouvent encore une fois confinés à la maison. Et qui dit pas d’école, veut aussi dire pas de classe de catéchèse visant à les préparer à recevoir les différents sacrements. Quelles alternatives existe-t-il ? La parole au père Jean-Michael Durhône, délégué épiscopal au Service diocésain de la catéchèse et du catéchuménat (SDCC).

Comment la fermeture des écoles impacte-t-elle aussi sur la catéchèse des enfants ?

Il ne faut surtout pas oublier que quand les écoles sont fermées, il ne peut y avoir de classes de catéchèse dans les écoles ou en paroisse. Pour protéger les enfants, nous ne pouvons pas les rassembler dans les paroisses. D’ailleurs, depuis le confinement, nous sommes entrés dans le new normal, c’est-à-dire, s’adapter à la situation. Mais cela n’empêche pas l’enfantde recevoir son sacrement. Dans les situations d’urgence, impossible de repenser à la catéchèse comme avant. C’est-à-dire, se voir tous les samedis. La priorité est que l’enfant puisse vivre les sacrements.

Du fait que les enfants ne puissent plus suivre les classes de catéchèse comme il faut, est-ce que ces derniers sont prêts à recevoir les sacrements ?

La priorité demeure les sacrements du pardon et la confirmation. Nous ne pouvons les laisser comme cela. C’est ce qu’on appelle la catéchèse initiatique, nous laissons les enfants vivre les sacrements et à partir de là, quand il sera possible de se retrouver en grand groupe, il y aura un temps de relecture, pour voir comment ils ont vécu ce moment. Dans le contexte actuel, nous avons une nouvelle manière de vivre la catéchèse.

Quelles alternatives face à ce «  new normal » ?

Au niveau du SDCC, nous avons voulu aller vers la formation en ligne des catéchètes. C’est un moyen d’être en contact avec eux. Et de leur côté aussi, les catéchètes s’adaptent à cette nouvelle réalité de formation en ligne. Avec les mesures sanitaires et les restrictions, il était impératif de développer d’autres moyens pour pouvoir former les catéchètes. D’ailleurs, chaque paroisse et école a la responsabilité de trouver des moyens d’évangéliser, malgré les restrictions, afin que l’enfant ne soit pas coupé.

Que prévoit le SDCC en 2022 pour ce qui est de la catéchèse ?

Dans le contexte actuel, il n’est plus possible de préparer des calendriers annuels, car nous ne savons pas ce qui pourrait arriver. Donc, pour 2022, rien n’est encore prévu à ce jour, il faudra attendra la décision du 13 décembre pour se réunir. Le programme sera établi par trimestre seulement.

AEG

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0