Jeunesse Ouvrière Chrétienne : Une présence, un encadrement…

Jeunesse Ouvrière Chrétienne : Une présence, un encadrement…

Être plus présente auprès des jeunes afin de les encadrer  : tel est l’objectif de la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC). Aujourd’hui encore, ce mouvement continue à mener cette mission. Explications avec Maëva Ravina, responsable nationale.

Brève histoire de la Jeunesse ouvrière chrétienne

C’est le cardinal Margéot, alors jeune prêtre, qui en 1939, fonde la première équipe de la JOC dans la paroisse de La Visitation, à Vacoas. Mais le mouvement s’implante réellement à Maurice en 1949 et est officiellement reconnu par le diocèse, grâce au père Eugène Dethise et avec l’aide de France Boyer de la Giroday.

Notre structure :

  • La coordination

Elle est constituée du président national, du secrétaire et du trésorier national, des accompagnateurs et de l’aumônier. La coordination se réunit au moins tous les deux mois pour faire une remontée de la situation dans chaque équipe de base.

  • Les noyaux de chaque mouvement

Ils se composent du responsable, du secrétaire et du trésorier. Ils sont responsables de préparer les rencontres avec les jeunes de leur mouvement respectif.

  • Les équipes de base

Elles ont un responsable, un secrétaire, un trésorier, un accompagnateur et des membres. Chaque équipe de base choisit la fréquence de sa rencontre. Par exemple chaque dimanche ou 2e samedi du mois.

La JOC a principalement été créée pour les jeunes travailleurs par le père Joseph Cardijn en 1924 en Belgique. Mais à Maurice, avec la réalité actuelle, les équipes de base sont constituées de jeunes âgés entre 13 et 30 ans.

Pendant les rencontres, ils discutent de différents thèmes touchant l’actualité et de sujets bibliques. Nous sommes à l’écoute des jeunes, surtout ceux en difficulté. Nous organisons aussi des activités comme les rencontres nationales (le moment de l’année où toutes les équipes de base se réunissent) où les jeunes font de nouvelles connaissances et apprennent à vivre ensemble.

La mission/les objectifs

Notre objectif n’est pas de réunir des milliers de jeunes. 10 par équipe suffisent, car nous pouvons les aider et les encadrer individuellement et plus facilement.

Nous avons plusieurs jeunes qui étaient timides ou ne s’intégraient pas aux autres. Mais grâce au carrefour que nous faisons lors de nos rencontres nationales, ils arrivent à se développer et à s’intégrer.

Les étapes

Le Voir, Juger et Agir. Grâce aux révisions de vie que nous faisons pendant les rencontres avec les jeunes, et où ils nous racontent comment cela se passe chez eux, nous arrivons à analyser (juger) comment nous allons pouvoir les aider et nous trouvons des solutions ou prenons des actions (agir).

Une réalité différente :

Comme mentionné précédemment, la JOC a été créée pour les jeunes travailleurs. « Un jeune travailleur vaut plus que tout l’or du monde. » La réalité actuelle est toutefois différente car les jeunes travailleurs ne sont plus dans le monde ouvrier. Nous avons toutefois une pensée pour ceux dans le domaine et nous leur rendons hommage au cours de notre messe annuelle le 1er mai, qui est organisée par l’Action catholique. Comme nous l’entendons souvent, la nouvelle génération est complexe et plus réservée. Mais nous essayons quand même de la faire sortir de ses écrans et de communiquer face à face.

Un calendrier prévu cette année

Notre calendrier a été bousculé à cause de la Covid-19. Nous avions eu une rencontre avec le père Arlanda le 28 février 2021, mais nous sommes entrés en confinement une semaine après. Et avec les restrictions sanitaires, nous ne pouvons mettre à risque la santé de nos jeunes.

Comme nous ne pouvons organiser de rencontre en présentiel, nous avons prévu de le faire via zoom. Le Carême approchant à grand pas, nous prévoyons d’organiser une session de prière ou un Chemin de croix en ligne, comme nous l’avions fait auparavant.

Autre projet pour cette année  : préparer la rencontre régionale où toutes les équipes de l’océan Indien se réuniront. Lors du 10e Conseil international qui s’est tenu en ligne en juillet dernier, il a été convenu de tenir la rencontre prévue pour l’année prochaine à Maurice.

 

Solidarite LVC Facebook

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0