Véronique Rohan : Être là pour les parents

Véronique Rohan : Être là pour les parents

Véronique Rohan, 58 ans, est une habitante d’Albion et paroissienne de Saint-Cœur-de-Marie, Petite-Rivière/Notre-Dame-de-la-Mer, Albion. Elle éprouve de la joie à accompagner les parents pour les sacrements importants de leurs enfants.

«Comme tout Fiatiste, nous sommes appelés à fleurir là où nous vivons. » C’est ainsi que Véronique Rohan, habitante d’Albion, s’est engagée auprès des parents de la paroisse Saint-Cœur-de-Marie, Petite-Rivière/Notre-Dame-de-la-Mer, Albion.

Elle a débuté son engagement auprès des parents venus demander le baptême pour leurs enfants. «  Mis à part ZVZ et Regard de Jésus sur la femme mauricienne, il n’y avait pas de grande formation pour les adultes. Et ce fut une joie d’accompagner les parents au baptême de leurs enfants », confie-t-elle. Son oui a été motivé par l’envie de combler ce vide que beaucoup d’adultes ressentent.

Véronique Rohan a ensuite la chance d’étendre cet accompagnement aux parents dont les enfants allaient faire la première communion ou la confirmation.

Découvrir ou redécouvrir

Elle commence à organiser des rencontres pour les parents. Ceci entourée d’une équipe constituée notamment de Marylyn Farla, Jocelyne l’Éveillé, Marjorie Marcelin et Hector Diolle. « C’est une manière de les aider à se préparer aux sacrements que vont recevoir leurs enfants et de leur faire découvrir ou redécouvrir ce sacrement. Cela permet de rendre toute cette préparation plus familiale. »

Les rencontres se tiennent en soirée, afin que tous puissent y participer. « Il faut aussi tenir compte de la situation et du vécu des parents. Il ne s’agit pas de leur faire la leçon sur les sacrements mais de les accompagner et de les intéresser à cette étape de la vie de leur enfant », confie Véronique Rohan. Chaque parent qui assiste à une rencontre apporte un peu de joie à notre interlocutrice. «  Je suis deux fois plus contente de les voir revenir pour une autre session  », ajoute-t-elle, consciente les parents ont aussi leur travail et d’autres engagements.

Cheminement bénéfique

Ce cheminement, Véronique Rohan, le trouve bénéfique, car les parents suivent un accompagnement en parallèle de leurs enfants. «  Ils sont plus intéressés à ce que font leurs enfants et ils peuvent même prier en famille. »

Pour Véronique, la joie est aussi de voir parents et enfants réunis lors de la rencontre intergénérationnelle. Si la Covid-19 a quelque peu bousculé le déroulement des sacrements de confirmation et de première communion, Véronique constate cependant que les parents ont su répondre présents.

Aujourd’hui, dans le new normal, elle ajoute qu’il faudra s’adapter et savoir vivre avec le virus. «  On ne baisse pas les bras.  » Par ailleurs, elle encourage tout un chacun à ne pas hésiter à s’engager. « Souvent on se croit pas être à la hauteur ou ne rien savoir. Il faut faire confiance à Dieu, c’est lui le professeur. » Elle invite ainsi tout un chacun à ne pas avoir peur de dire « oui comme Marie ».

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0