Centre Frère René Guillemin : Levée de fonds  pour aménager le nouveau bâtiment

Centre Frère René Guillemin : Levée de fonds pour aménager le nouveau bâtiment

Le Centre Frère René Guillemin, au service de la prévention contre l’abus et l’addiction aux drogues depuis 2018, a besoin de soutien pour pérenniser sa mission. Ainsi, il nécessite des fonds pour aménager son Centre artistique et a eu recours au crowdfunding pour cela. Les dons individuels aussi sont possibles. Judex Deruisseau, responsable du Centre, nous en dit plus.

C’est grâce au soutien de Terra Foundation que le Centre Frère René Guillemin (CFRG) a commencé ses activités à la fin de 2018. L’équipe avait aménagé un vieux bâtiment se situant à Rivière-Citron, Pamplemousses. Bien vite, elle s’est rendu compte qu’afin d’optimiser les services offerts par le Centre auprès des jeunes souffrant d’addiction à la drogue, il fallait soit reconstruire un autre bâtiment sur le même terrain ou chercher une autre maison pour continuer les activités.

Grâce au soutien de la fondation Terra et de la Round Table 1, l’ancien bâtiment a été démoli. Ceci pour y construire à la place un Centre créatif flambant neuf, livré en décembre 2021.

Ce lieu permet à l’équipe d’animation du Centre d’offrir une prise en charge psychosociale aux jeunes ainsi qu’à leurs parents. Il servira aussi à la formation des encadrants travaillant avec les jeunes et à dispenser des ateliers thérapeutiques et pédagogiques aux bénéficiaires.

Pour la formation et l’encadrement

L’objectif, à présent, est de meubler et d’aménager le nouveau Centre. Un appel à la solidarité a été lancé pour se procurer des meubles (chaises, tables, bureaux, etc.) et tout autre support pédagogique qui sera utile pour mener à bien la mission. « Nous faisons un appel pour de l’argent par le biais du crowdfunding ‘Mett enn Koste’ mais nous acceptons aussi des meubles ou autres équipements qui peuvent nous être utiles », soutient Judex Deruisseau, responsable du Centre.

Cet argent et ces meubles serviront à aména ger une grande salle polyvalente. De ce fait, les besoins s’étendent à : des tables pliantes, des chaises confortables et un téléviseur à écran plat ; mais aussi des poubelles, des bancs et une table de jardin pour l’extérieur ainsi qu’un réservoir d’eau de 500 litres. Sans oublier des rideaux et tout autre accessoire indispensable lors de l’aménagement d’une maison. Le budget nécessaire pour réaliser ce projet s’élève à Rs 350 000.

La pandémie et ses conséquences

Pour Judex Deruisseau, la concrétisation d’un tel projet est très important, surtout avec la pandémie qui a été « éprouvante pour les jeunes ». « L’incertitude et le manque de visibilité quant à leur avenir a affecté leur moral », soutient notre interlocuteur.

Si, selon lui, aucune étude n’a encore été faite sur les conséquences de cette crise sanitaire sur la population mauricienne et plus particulièrement sur sa jeunesse, il explique toutefois que les pédagogues et les travailleurs sociaux sont unanimes sur un point : « Il y a eu et y aura peut-être à plus long terme des conséquences sur nos jeunes ». Il insiste : « Il est indispensable de donner la parole aux jeunes, ce que nous faisons actuellement dans nos ateliers de prévention à travers l’art. » Et de rappeler que la devise du Centre, Wi a Lavi, a pour objectif de se concentrer sur la personne et non sur le produit, avec cet appel dépassé et désuet de « non à la drogue ».

Un bilan encourageant

Le responsable du CFRG soutient que le bilan du Centre est encourageant. À ce jour, plus de 500 heures d’ateliers ont été dispensées à plus de 700 bénéficiaires. Judex Deruisseau précise que ce n’étaient pas des sessions one-off, mais des groupes interactifs permettant aux bénéficiaires de s’exprimer à travers la danse, la peinture, la musique, le yoga ou les exercices physiques.

« Je suis très satisfait de notre initiative de mettre en ligne un espace pour les jeunes où il y a certains qui se sont accrochés à ces dialogues virtuels pour mieux combattre la solitude du confinement », souligne-t-il. Ainsi, 16 jeunes de 14 à 21 ans ont suivi 33 heures d’atelier en ligne d’avril à juin 2021. « Nous laissons un moment libre maintenant que l’école a repris pour refaire cette expérience de Wi a Lavi online pendant les vacances scolaires », dit-il.

Le matériel nécessaire à l’aménagement

Le matériel suivant sera nécessaire pour l’aménagement du Centre :

Meubles (rangements, tables, chaises, bureaux, accessoires) – Rs 1500 00.

Électroménager (réfrigérateur, four, micro-onde, nettoyeur) – Rs 50 000.

Matériel multimédia (ordinateur, téléviseur, sonorisation) – Rs 75 000.

Matériel artistique (peinture, toiles, outils artistiques, jeux) – Rs 75 000.

Total : Rs 350 000

AR

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0