Apporter sa pierre à la chapelle Sacré Cœur

Apporter sa pierre à la chapelle Sacré Cœur

Des gens, dans leurs vêtements endimanchés, qui transportent des parpaings à main nues ou sur leur épaule… Voilà la scène un peu spéciale qui a eu lieu le 8 mai dernier autour de la chapelle Sacré Cœur, à Glen Park.

Allons-y donc pour des explications  : depuis 10 ans, la communauté fréquentant cette chapelle aspire à un lieu de culte plus grand, plus vaste. Après de « hautes luttes », dixit le curé de la paroisse, le père Pierre Piat, le chantier pour ériger une autre chapelle sur le même lieu a démarré en novembre dernier.

La communauté et la paroisse ont conjugué leurs efforts pour obtenir le budget nécessaire. Toutefois, la pandémie est passée par là et avec la cherté de la vie, le coût de réalisation a pris l’ascenseur.  «  Il nous manque toujours Rs 5  », rappelle à cet effet le Père Piat. D’où cette « opération amenn to blok ». Comme pour bien signifier que «  nous avons besoin de la contribution de tout un chacun pour lever les fonds et terminer la construction de la chapelle Sacré Cœur ».

Ainsi, ils étaient nombreux à transporter ce dimanche-là un parpaing, parfois deux, à les sceller ensemble avec ceux qui sont habiles avec truelles, niveau et autres instruments de maçonnerie. Alors que certaines dames inscrivaient leur nom sur les parpaings apportés. Comme un beau symbole pour affirmer que «  l’Église est faite de pierres vivantes ».

 

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0